PROCHAINS DÉPARTS

  • Plat R1C8 . Qatar Prix Haxo
    25 000 €
    18h10 - 10 partants
  • Plat R4C6 . Prix des Bénévoles
    13 000 €
    18h25 - 7 partants
  • Plat R4C7 . Prix Pierre Danloux
    13 000 €
    18h55 - 7 partants
  • Plat R4C8 . Prix de...
    12 000 €
    19h25 - 10 partants

Quinté du mardi 20 août : J’Aurais Dû peut le faire !

Les galopeurs conservent la main ce mardi 20 août. Nous revenons sur la Côte Normande, puisque nous retournons sur l’hippodrome de Deauville pour notre quinté du jour, le Prix de la Barberie (Course D – Handicap - 3 ans - 55.000 euros – 1600 mètres – 16 partants – 1ère course à 13h50). En pleine possession de ses moyens et en constants progrès, J’Aurais Dû (6 – E. Hardouin) mérite de remporter la palme !

J'Aurais Dû (6 - E. Hardouin) est désormais bien connu dans les handicaps-quintés. D'une belle régularité dans cette catégorie, il mérite de trouver (enfin) son jour à ce niveau. D'ailleurs, il partira avec toute la confiance de son entraîneur Cédric Boutin : « Il a trouvé sa voie dans les gros handicaps. Il n'a pas ménagé ses efforts depuis l'âge de deux ans. Après un coup de mou durant le premier semestre, il est beaucoup mieux désormais. C'est un poulain sérieux et endurci qui a sa place à l'arrivée mardi, à l'issue d'un bon parcours. Je suis soulagé de ne pas voir cet évènement déplacé sur le sable comme d'autres l'ont été cet été... » Tous les feux sont donc au vert pour le fils de George Vancouver.

Marboot (4 - A. Badel) est également une belle possibilité. En effet, le protégé de Stephane Cérulis a déjà brillé à ce niveau, en prenant la 4ème place d'un quinté le 3 juin à ParisLongchamp. Il semble posséder une certaine marge de progression. Très régulier depuis le début de la saison, il devrait à nouveau jouer un très bon rôle dans cette course, qui nous semble à sa portée.

Attention également à Testa (3 - T. Bachelot) qui n'a jamais failli en 4 tentatives. En effet, la pensionnaire de Stéphane Wattel n'a pas terminé plus loin que 3ème, elle vient d'ailleurs d'ouvrir son palmarès au Touquet le 14 juillet. Pénalisée, suite à ce succès, les choses se compliquent un peu, mais cela reste jouable, au moins pour les places. L'allongement de la distance ne devrait pas la gêner. Elle mérite donc un très large crédit.

Autre pouliche intéressante, c'est Ostia (7 - A. Roussel). L'élève de la famille Monfort vient de terminer 3ème du « quinté-référence » de Dieppe du 22 juillet, pour ses débuts dans cette catégorie. Le raccourcissement de la distance (de 1800 à 1600 mètres), devrait lui être profitable selon ses entraîneurs. Adepte des pistes assouplies et maniable dans un parcours, elle a tous les atouts pour confirmer dans cette catégorie des handicaps quintés, d'autant qu'elle a très bien travaillé samedi matin.

Nous nous méfierons également d'Asterios (1 - V. Cheminaud), qui présente un papier des plus intéressants. Le fait de le rallonger devrait le servir, selon Mikel Delzangles. Pas très motivé lors de sa dernière sortie à Deauville le 26 juillet, son mentor va donc lui remettre les œillères ce mardi, comme lors de ses meilleures performances enregistrées. L'assouplissement du terrain sera un plus pour le fils de Maxios.

Enfin, reprenons Les Vertus (8 - P.C. Boudot), qui ne doit pas être condamnée sur son échec dans le « quinté-référence » de Dieppe le 22 juillet (13ème), pour ses débuts dans cette catégorie. En effet, la pouliche de Francis-Henri Graffard n'a pas eu le meilleur des parcours. Son entraîneur nous assure qu'elle est extra au boulot et qu'il faut la reprendre. Nous lui faisons entière confiance. Avec Pierre-Charles Boudot aux commandes, c'est un trouble-fête en puissance ! Un petit doute tout de même, au niveau de son aptitude aux pistes assouplies...

 

Retrouvez « la dernière minute de Bernard Glass » et « la sélection des experts » de Gény Courses sur le 3601 (choix 1), pour tous les quintés.

 

Notre conseil de jeu :

2 sur 4 : 6 - 4 - 3 - 7 


 

Olivier CHERRUAU, 18/08/2019 10:31:00
Voir les partants