PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Samedi 26 Mai 2018
R1C3 - 15h08 - ENGHIEN
Tirelire : 1 000 000 €
  • Cheval
  • Aufor de Mire 1 Aufor de Mire
  • Gross Weight SWE 2 Gross Weight SWE
  • Voeland 3 Voeland
  • Beauté de Bailly 4 Beauté de Bailly
  • Baxter du Klau 5 Baxter du Klau
  • Ustang Ludois 6 Ustang Ludois
  • Dream Magic Be GER 7 Dream Magic Be GER
  • Uppercut Orange 8 Uppercut Orange
  • Buzz Mearas SWE 9 Buzz Mearas SWE
  • Diadora B.R. NOR 10 Diadora B.R. NOR
  • Vénézia de Mai 11 Vénézia de Mai
  • Auch 12 Auch
  • Viva de Luna 13 Viva de Luna
  • Ulhior du Béziau 14 Ulhior du Béziau
  • Olimpus Caf ITY 15 Olimpus Caf ITY
  • Diamond HOL 16 Diamond HOL

Belina Josselyn la méritait

Comme de coutume, deux semaines après la belle, l’élite de Vincennes se retrouve, mais cette fois-ci sur 2100 m. Ils étaient 15 à s’élancer dans ce Prix de France. Même si le vainqueur du Prix d’Amérique a décliné la lutte, Readly Express, le plateau était incroyable et la course a tenu toutes ses promesses. Battu d’un rien, la veille avec Bel Avis, Jean-Michel Bazire a cette fois-ci passé le poteau en tête, d’un nez, avec Belina Josselyn (n°3).

Le Grand Prix de France pouvait permettre à Bold Eagle (n°8 - F.Nivard) de rentrer dans l'histoire en signant un 3e succès consécutif dans cette épreuve. On s'attendait à ce que ce soit Propulsion (n°4 - O. Kihlström) qui prenne tête et corde, mais après un départ seulement normal, il s'est retrouvé un peu plus loin, sans forcer. Parmi les plus prompts au départ, on retrouve Timone Ek (n°5 - E. Bellei) et Wild Honey (n°6 - B. Goop). On craignait le départ pour Traders (n°1 - Y.Lebourgeois), il se retrouve vite dans le dos des premiers. Quant à Belina Josselyn (n°3 - JMB) elle est dans la 2e partie du peloton. Pendant ce temps-là, le double tenant du titre part bien et vient assez vite prendre les commandes. Cela avait été évoqué dans la matinée par son entourage, on retrouve bien le crack Bold Eagle (n°8) face à son destin. Jusuq'à la dernière ligne droite, il montre la voix à ses camarades. Entrée du dernier tournant, Franck Nivard débouche les oreilles de son partenaire qui repart instantanément. Lui qui reste sur 5 accessits d'honneur va tenter de vaincre le signe indien. Propulsion (n°4) s'annonce à son extérieur, mais ne fait que le pousser. Le danger est ailleurs. Certes encore assez loin dans la montée, Belina Josselyn (n°3) profite du sillage de Ringostarr Treb (n°15 - G. Gelormini) pour se rapprocher à l'amorce du dernier tournant. Ensuite, lancée par son mentor, elle fonce et la diva s'allonge. Bien que versant et malgré son répondant, elle vient à bout de la résistance du Poulidor des pelotons : Bold Eagle (n°8).

A chaud, son entraîneur savourait : « J'ai euun bon parcours. C'est descendu vite, à l'intersection des pistes, il y a une accalmie, j'étais en bonne place. Gaby m'a bien amené, à l'entrée du tournant j'ai lancé ma jument, elle s'est bien allongée. Elle a versé à gauche pour finir, j'ai dû reprendre et la tirer à droite. J'espérais que Bold faiblisse, je n'étais pas sûr de gagner au passage du poteau, c'est la cerise sur le gâteau. Elle était encore mieux que dans le Prix d'Am, on s'est peut-être planté de 15 jours. C'est la première fois que je gagne cette course en tant qu'entraîneur, cela a une saveur particulière. »

Beau joueur, Sebastien Guarato était satisfait de son cheval et a reconnu, encore une fois, sa défaite « C'est le Poulidor du meeting, c'est affreux. Je l'ai jamais eu comme ça au niveua souplesse, on peut l'alléger. Je suis content, on avait décidé d'aller devant, il a été facile toute la course, il est battu par Jean-Mi, mais il a un super comportement je suis content. »

Propulsion (n°4) n'a pas à rougir, mais on n'a pas revu le cheval qui avait remporté, de la tête et des épaules le Prix de Bourgogne. Néanmois, il termine dans les mêmes battues que ses deux rivaux. De son côté, Briac Dark (n°12 - M. Abrivard) tient également bien son rang. Parti en 2e ligne, il s'est retrouvé loin, mais a pu profiter du sillage de la lauréate pour se rapprocher. Un peu pris de vitesse dans le tournant, il termine facile 4e. Mené de main de maître par son driver, Ringostarr Treb (n°15) a suivi Propulsion (n°4) et s'est rapproché sans effort. Dans la phase finale, il doit admettre la supériorité de ses rivaux, mais complète la bonne combinaison, avec les honneurs.

La déception : aucune

Les favoris ont répondu présent dans cette épreuve, avec les 3 chevaux les plus joués qui se sont expliqués pour la victoire. Derrière, tout le monde a bien tenu sa partie. On pouvait peut-être attendre mieux de Traders (n°1 - Y. Lebourgeois), mais à y regarder de plus près sa performance est bonne. Avec son numéro, il s'est retrouvé enfermé, puis a reculé derrière Billie de Montfort (n°7-D. Thomain). Ensuite, dans la ligne droite, il sprinte bien, en retrait.

La note : Vivid Wise As (10e 121/1)

Le pensionnaire de Sebastien Guarato ne s'est jamais intéressé à la course. Nous avions hâte de le voir à l'œuvre et nous n'avons pas été déçu. Dans la deuxième partie du peloton, Vivid Wise As (n°14 - E. Raffin) a bien sprinté dans la ligne droite. Son driver l'a respecté et il a montré une partie de son potentiel. De bon augure pour la suite, un groupe I, en Italie, a été évoqué par son entourage.

 

 

Côté rapports, le site LETURF.fr a, une nouvelle fois, affiché les meilleurs rapports sur un jeu en 5 chevaux sans notion d'ordre (rapports pour 1 € sur la 4ère course à Vincennes, dans le Prix de France)

- LETURF.fr (Top 5) : 27,90 €

- PMU (Quinté désordre) : 3,60 €

Pourquoi ne pas tester lundi 12 février le « Top 5 » sur le Prix de Senlis, à Paris-Vincennes (R1) ?

Rendez-vous sur www.leturf.fr.

 

Damien Bazerque, 11/02/2018 15:02:00 CET
Voir les partants