PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Mercredi 20 Février 2019
R1C1 - 13h45 - CAGNES-SUR-MER
Tirelire : 0 €
  • Cheval
  • Alfieri 1 Alfieri
  • On The Sea GB 2 On The Sea GB
  • Crépusculedesdieux 3 Crépusculedesdieux
  • Gris d'Argent 4 Gris d'Argent
  • Mata Utu (IRE) 5 Mata Utu (IRE)
  • Walec (GB) 6 Walec (GB)
  • Cashbag 7 Cashbag
  • Dégrisement 8 Dégrisement
  • Esperitum 9 Esperitum
  • Pastichop 10 Pastichop
  • Rebel Lightning IRE 11 Rebel Lightning IRE
  • L'Optimiste 12 L'Optimiste
  • Monteverdi 13 Monteverdi
  • Namasjar 14 Namasjar
  • Wow GER 15 Wow GER
  • Aprilios 16 Aprilios

Eclipse Danica, la "snipeuse"

Fautive quelques instants après le départ, Erminig d’Oliverie a laissé le champ libre à ses rivales dans ce Prix Jean Le Gonidec (Gr.II). Après avoir longtemps patienté au sein du peloton, Eclipse Danica s’est montrée la plus forte au sprint.

Rien n'est jamais écrit d'avance aux courses et ce Prix Jean Le Gonidec en a offert une nouvelle fois l'illustration avec l'incartade peu après le signal d'Erminig d'Oliverie (12 - F. Nivard). Une aubaine à saisir pour ses rivales tant la fille de Scipion du Goutier a pour habitude de faire de ces semi-classiques sa chasse gardée. Toujours véloce au départ, Elite du Ruel (11- Franck Anne) s'est emparée du commandement avant d'être relayée dans la descente par Eléna de Piencourt (5 - Matthieu Abrivard) et surtout Estola (10 - Yoann Lebourgeois). Cette dernière prenait l'ascendant sur sa rivale en plaine et les positions restaient figées en montant, la faute au vent qui soufflait fortement dans la partie montante du parcours.

En haut de la montée, Extra Light (6 - David Thomain) mettait la pression sur l'animatrice, ramenant sur un plateau Extasy d'Ourville (3 - Alexandre Abrivard) tandis que Pierre Vercruysse rongeait son frein sur une quatrième ligne à la corde au sulky d'Eclipse Danica (8). Celui-ci va pourtant parvenir à dégager progressivement sa partenaire et venir au sprint dominer la situation aux abords du poteau. Dauphine d'Erminig d'Oliverie dans le Prix Guy Le Gonidec en septembre dernier, la fille d'Hasting enlève son premier semi-classique ce dimanche.

Courageuse en diable dans la ligne droite, Estola parvient à conserver le premier accessit après avoir longtemps fait illusion pour la victoire, résistant à Extra Light. Sans avoir pu forcément s'exprimer derrière ses rivales, Eléna de Piencourt se classe quatrième devant Extasy d'Ourville.

 

Sylvain Collin, 10/02/2019 17:41:00 CET
Voir les partants