PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Dimanche 24 Mars 2019
R1C3 - 15h15 - AUTEUIL
Tirelire : 500 000 €
  • Cheval
  • Violon de Bréjoux 1 Violon de Bréjoux
  • Accentus 2 Accentus
  • It's Jennifer 3 It's Jennifer
  • Cleny 4 Cleny
  • Dindin 5 Dindin
  • Derby des Pictons 6 Derby des Pictons
  • Calinight 7 Calinight
  • Cocody du Banco 8 Cocody du Banco
  • Every Béré 9 Every Béré
  • Montgeroult 10 Montgeroult
  • Dernier Cri 11 Dernier Cri
  • Radiologue 12 Radiologue
  • Emir Sacrée 13 Emir Sacrée
  • Cheb de Kerviniou 14 Cheb de Kerviniou
  • Kapeloi 15 Kapeloi
  • Abaya du Mathan 16 Abaya du Mathan
  • Vif Ardent 17 Vif Ardent
  • Brionnais 18 Brionnais

Prix du Forez (Gr. III) : Jean-Michel Bazire est bien armé

Belle épreuve disputée sur les 2.700 mètres de la grande piste, le Prix du Forez (Gr. III) a de fortes chances de tomber dans l’escarcelle de Jean-Michel Bazire, qui aura deux cartouches défendant la même casaque.

Jean-Michel Rancoule est un homme heureux, car il est le propriétaire de deux des meilleurs hongres de l'Hexagone : Cleangame (6 - J.-M. Bazire) et Blé du Gers (8 - A. Abrivard). Le premier cité fait preuve d'une constance remarquable et, lors de ses douze dernières sorties, il n'a connu que deux fois la défaite. Notamment le 2 décembre où il s'est classé troisième de la Finale du Grand National du Trot enlevée par Blé du Gers. « Ils sont partis à la campagne après cette sortie, nous apprend Jean-Michel Bazire. Cleangame a eu un souci, mais tout est rentré dans l'ordre. Il vole au travail depuis qu'il est retourné à Grosbois, alors que « Blé » n'est pas démonstratif mais il donne toujours le meilleur de lui-même en compétition. Je lui préfère toutefois son compagnon d'entraînement, qui sera déferré pour la première fois depuis qu'il est chez moi. » On sent une grande confiance du côté du Sulky d'Or et il va falloir être très fort pour le battre. Ses adversaires ont du souci à se faire et semblent voués aux places, à l'image de Bolide Jénilou (5 - A. Barrier), deuxième dernièrement d'un groupe III, faisant dire à son pilote, Anthony Barrier : « Le cheval confirme ses récentes belles performances et je le préfère sur les longues distances. » Revenu à son meilleur niveau, il va vendre chèrement sa peau dans la phase finale, mais cela risque d'être insuffisant pour inquiéter les « Bazire ». L'un des doyens de l'épreuve, Venosc de Minel (7 - Y. Lebourgeois) s'est honorablement comporté récemment dans un quinté. Tony Le Beller n'était pas déçu par cette septième place : « Il a

Agence TIP, 12/01/2019 10:17:00 CET
Voir les partants