PROCHAINS DÉPARTS

  • Plat R4C7 . Prix des Alpilles
    12 000 €
    19h40 - 4 partants
  • Trot monté R5C6 . Prix de Coulombs
    32 000 €
    19h55 - 13 partants
  • Plat R4C8 . Prix de Provence
    16 000 €
    20h10 - 11 partants
  • Trot attelé R5C7 . Prix de Tancarville
    16 000 €
    20h25 - 13 partants
  • Trot attelé R5C8 . Prix de Tancarville
    16 000 €
    20h53 - 12 partants

Grand Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur : Bold Eagle se balade

Quelques-unes des vedettes du meeting d’hiver avaient rendez-vous à Cagnes-sur-Mer ce dimanche 11 mars, à l’occasion du Grand Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur – UET Masters Séries, Groupe I disputé sur 1.609 mètres, qui réunissait treize trotteurs de 5 à 10 ans. L’occasion pour Bold Eagle de renouer avec la victoire.

Le champion de Sébastien Guarato, Bold Eagle (1 – Franck Nivard) a laissé de côté le spectre de la deuxième place ce dimanche 11 mars à Cagnes-sur-Mer, à l’occasion du Grand Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur (Gr.I) – UET Masters Séries. En effet, durant le meeting d’hiver, le fils de Ready Cash s’était contenté de premiers accessits, notamment dans le Grand Prix d’Amérique et le Grand Prix de France. Cette fois, il a montré qu’il avait encore l’âme d’un vainqueur. Venu relayer sa compagne de boxes, Billie de Montfort (5 – Nicolas Encsh) devant les tribunes, il avait beau jeu de contrôler l’épreuve à son rythme. Il n’a pas eu besoin de forcer son talent. Entré en tête dans la ligne droite, il a rallié le poteau d’arrivée en pole position, laissant à distance Billie de Montfort, qui trouvait un parcours de vitesse dans ses cordes. Il en profitait pour battre le record de ce classique puisqu’il a trotté en 1’08’’9 ! A noter que ce temps lui permettait de devenir le cheval le plus rapide de l’hippodrome de la Riviera, à égalité avec un certain Commander Crowe.

Propriétaire du lauréat, Pierre Pilarski était évidemment ravi de ce succès : « Il a gagné à la rigolade. Je pense qu’il sera vu plus souvent sur les hippodromes provinciaux, car l’enthousiasme de la foule fait plaisir à voir. Ce n’est pas une victoire à minimiser car avec le 1 derrière la voiture, ce n’était pas si évident. J’ai pris beaucoup de plaisir. Et cerise sur le gâteau, on sera peut-être invité à Solvalla pour courir l’Elittlopet… » nous n’en doutons pas. Son mentor s’est également exprimé :

 

Malgré sa position en seconde ligne derrière l’autostart, Dijon (9 – Romain Derieux) a réussi un petit exploit en s’adjugeant le second accessit. Courageux, il a repoussé les velléités de Bird Parker (8 – Jean-Philippe Monclin), qui n’était pas des mieux « garés » avec le 8 tout à l’extérieur en première ligne. Arrivée cinquième, Une Sérénade (3 – Serge Peltier) a été disqualifiée après enquête, ce dont a profité Anna Mix (4 – Björn Goop) pour gagner un rang. Pourtant sur leur terrain de jeu favori, les étrangers n’ont pu jouer le moindre rôle.

 

 

Thierry Verger, 11/03/2018 16:59:00 CET
Voir les partants