PROCHAINS DÉPARTS

  • Trot attelé R1C8 . Prix de Dordives
    20 000 €
    17h05 - 14 partants
  • Trot attelé R4C2 . Prix Gustave...
    21 000 €
    17h20 - 14 partants
  • Trot monté R1C9 . Prix de Valdampierre
    33 000 €
    17h35 - 15 partants
  • Trot attelé R4C3 . Prix Gustave...
    21 000 €
    17h50 - 14 partants
  • Trot attelé R5C1 . Prix Letrot.com
    5 000 €
    18h05 - 13 partants
publicité

Be Bop Aufor en costaud !

Déjà titulaire de quinze succès pour ce meeting d’hiver, Christian Bigeon en compte désormais seize après celui de son protégé, Be Bop Haufor (18) à l’occasion de ce Prix des Pyrénées, ce mardi à Vincennes. Une victoire acquise après lutte face au talentueux Bleu Ciel (9) et surtout au surprenant Suricato Jet (1) proposé à 86/1.

L'hiver à Vincennes, on a coutume de dire que les « Bigeon » volent. Cette année encore, ce propos se confirme avec une réussite à la limite de l'insolence (déjà 16 succès). Pas étonnant donc de voir son pensionnaire du jour, Be Bop Haufor (18) installé grandissime favori à 13/10. A la clé, un nouveau succès dans un Quinté+, mais une victoire plus compliquée qu'annoncée. En effet, après avoir pris la tête en haut de la montée, le fils de Notre Haufor a dû s'employer pour repousser deux attaques simultanées, faisant dire à son mentor :"Il peut être pris de vitesse sur un sprint, mais il ne lâche jamais rien. C'est un roc." Deux attaques simultanées donc. D'abord celle de Bleu Ciel (9) qui, auteur d'un bel effort en épaisseur à mille mètres de l'arrivée, s'est bien allongé dans la phase finale pour tenter d'inquiéter le futur vainqueur, avant de devoir admettre sa supériorité dans les derniers mètres de course. Concernant la deuxième offensive, elle est venue d'un trotteur délaissé à pas moins de 86/1, Suricato Jet (1).

Ce pensionnaire de Vincent Lacroix, qui restait sur une lointaine onzième place sur un 2.100 mètres ici même, a donc montré un tout autre visage, d'abord en s'élançant parmi les plus rapides, pour rapidement prendre une bonne place dans le dos des premiers, mais surtout en ne lâchant jamais rien dans la phase finale, donnant même un instant l'illusion de pouvoir faire plier le futur vainqueur. Plus loin, installé deuxième favori de l'épreuve (et le dernier de la course à être proposé à moins de 10/1), Boss de Baudrairie (13) a longtemps patienté en fin de peloton, avant d'entamer sa progression pour sortir du dernier tournant et bien s'allonger tout au long de la ligne d'arrivée avec à la clé, une prometteuse quatrième place. Encore un peu plus loin, Sogno d'Amore (3) longtemps pointé aux côtés de Suricato Jet (1) n'a baissé de pied que dans les derniers 100 mètres, prouvant lui aussi au passage qu'il avait un bel hiver à réaliser sur la cendrée de Vincennes.

La note :
Bleu Ciel
2e à 19/1
Longtemps pointé au sein du peloton, a vivement progressé en épaisseur à 1.000 mètres de l'arrivée, avant d'attaquer, en vain, le futur vainqueur tout au long de la ligne d'arrivée.

La déception :
Michelangelo As
Dai à 12/1
Très chuchoté, s'est élancé au galop sans que son habile driver (Bjorn Goop) ne soit jamais en mesure de le remettre au trot.

Côté rapports, le site LETURF.fr a, une nouvelle fois, affiché les meilleurs rapports sur un jeu en 5 chevaux sans notion d'ordre (rapports pour 1 € sur la 4e course à Vincennes, le Prix des Pyrénées)
- LETURF.fr (Top 5) : 543,46 €
- PMU (Quinté désordre) : 123,20 €

Pourquoi ne pas tester mercredi 6 novembre le « Top 5 » sur le Prix de Saint-Jean-de-Monts à Vincennes (R1) ? Rendez-vous sur www.leturf.fr.

p.thevenon, 05/12/2017 14:42:00 CET