PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Samedi 25 Janvier 2020
R1C3 - 15h15 - PARIS-VINCENNES
Tirelire : 0 €
  • Cheval
  • Eridan 1 Eridan
  • Valokaja Hindo DEN 2 Valokaja Hindo DEN
  • Dorgos de Guez 3 Dorgos de Guez
  • Anzi des Liards 4 Anzi des Liards
  • Shadow Gar ITY 5 Shadow Gar ITY
  • Earl Simon 6 Earl Simon
  • Détroit Castelets 7 Détroit Castelets
  • Mindyourvalue W.F. SWE 8 Mindyourvalue W.F. SWE
  • Tessy d'Eté ITY 9 Tessy d'Eté ITY
  • Orlando Jet GER 10 Orlando Jet GER
  • Cobra Bleu 11 Cobra Bleu
  • Estola 12 Estola
  • Black Jack From 13 Black Jack From
  • Belle Louise Mabon 14 Belle Louise Mabon

Quinté du dimanche 08/12 : Délia du Pommereux, comme en 2018 !

Le Grand Prix du Bourbonnais est la deuxième des 4 « B » menant au Prix d’Amérique. Dix-huit des meilleurs chevaux d’âge du moment s’affrontaient sur les 2850 mètres de la grande piste dans cette belle épreuve support de quinté. Les trois premiers de la course validaient leur ticket pour le prochain Prix d’Amérique. Délia du Pommereux (n°6 – F. Nivard) était installée favorite dans les derniers instants et elle a assumé ce rôle en s’imposant, au prix d’un beau coup de reins final.

L'une des plus vite sur jambes, Délia du Pommereux (n°6 - F. Nivard) s'est rapidement retrouvée tête et corde dans cette épreuve. Franck Nivard a ensuite laissé passer Bold Eagle (n°18 - E. Raffin) dans le bas de la descente et il pouvait bénéficier de son dos. Longtemps, on a pu penser qu'elle ne trouverait pas le jour, mais elle a fini par l'avoir à 150 mètres du poteau. Elle a alors crucifié son rival pour parvenir à s'imposer avec la manière. Son ticket pour le dernier dimanche de janvier en poche, Franck Nivard pouvait savourer : « Elle a tardé à trouver l'ouverture, mais à 150 mètres du poteau quand elle l'a eu elle a jailli ! C'est bien ce qu'elle fait. Déjà l'an dernier, elle était en forme à cette période de l'année, maintenant il faut qu'elle le soit jusqu'au Prix d'Amérique. Je suis content, par ailleurs, d'avoir battu Bold Eagle ! Je pense qu'elle a la pointure pour bien faire dans la « Belle », à condition de rester dans cette forme. ». Sylvain Roger de son côté savourait également : « Elle le fait avec la manière et il n'a même pas rabattu les œillères ! Elle est vraiment revenue au top ! Je pense que lors de la prochaine B elle évoluera ferrée, le but étant d'être au top le jour J et elle sera pieds nus le dernier dimanche de janvier ! »

Bold Eagle s'est un temps retrouvé assez mal embarqué en 3e épaisseur dans le dos de Django Riff (n°14 - A. Barrier). Lorsque ce dernier s'est rabattu, Eric Raffin a pris la décision d'avancer et de prendre les commandes de la course. Tout au long de la ligne droite, il faisait longtemps illusion, mais se voyait finalement privé du succès par le rush final de Délia du Pommereux. Pour compléter le podium, on retrouvait ensuite Billie de Montfort (n°16 - G. Gelormini). La jument a aussi pris un excellent départ puis elle est parvenue à se placer dans le dos de la lauréate. Cette dernière est parvenue à l'emmener loin et la jument a réussi à bien conclure pour parvenir à prendre la 3e place.

La grosse surprise venait d'Uza Josselyn (n°13 - P. Vercruysse). Même en étant ferrée et sur une distance un peu longue, elle est à créditer d'un plaisant effort final. Après avoir trotté dans la deuxième moitié du peloton, elle est parvenue à doubler de nombreux rivaux pour finir. L'objectif d'Enino du Pommereux (n°4 - M. Abrivard) était de conclure dans les trois premiers et il a encore failli, ne pouvant faire mieux que 5e. Il faut dire que son départ n'a pas été des plus toniques et il s'est retrouvé en épaisseur. Lorsque dans la descente Bold Eagle a pu prendre les commandes, Enino du Pommereux a dû trotter le nez au vent. Recouvert ensuite peu avant la montée, il se retrouvait à « deux au carré ». Bien placé alors, il commençait à être réveillé dans le tournant, puis il ne terminait que « correctement » pour être 5e. Il se voyait même privé de la 4e place par Uza Josselyn.

La note : Uza Josselyn (4e à 108/1)

Uza Josselyn (n°13 - P. Vercruysse) était dans le dos de Tony Gio et lorsqu'elle a entamé son effort, elle a laissé sur place son rival. Lancée en 3e épaisseur elle a bien progressé dans le tournant, avant de conclure plaisamment en pleine piste (4e).

La déception : Tony Gio (10e à 9.2/1)

Même s'il a pris un départ correct, maintenu dans le « wagon de 2 », Tony Gio (n°7 - J. Ph Monclin) a reculé ensuite. Dès l'intersection des pistes, il était sollicité par son driver pour suivre le rythme. Dans la phase finale, il ne parvenait pas franchement à accélérer et se contentait d'une décevante 10e place.

Les rapports, sur un jeu en 5 chevaux, sans notion d'ordre (rapports pour 1 €), sur la 4ème épreuve du programme, à Vincennes, le Prix du Bourbonnais.

- GENYBET.fr (Top 5) : 607,94 €

- PMU (Quinté désordre) : 580, 30 €

Pourquoi ne pas tester, demain lundi 9 décembre, le « Top 5 » sur la 3ème course du programme, le Prix de la Promenade des Anglais, disputé à Cagnes-sur-Mer (R1) ?

Rendez-vous sur www.génybet.fr.

 

Damien Bazerque, 08/12/2019 16:07:00 CET
Voir les partants