PROCHAIN QUINTÉ+ Quinté+

Mercredi 16 Octobre 2019
R1C1 - 13h50 - FEURS
Tirelire : 0 €
  • Cheval
  • Défi de Retz 1 Défi de Retz
  • Chilkoot Trail 2 Chilkoot Trail
  • Ce Retour d'Oscar 3 Ce Retour d'Oscar
  • Atout de Montbrun 4 Atout de Montbrun
  • Cocktail Desbois 5 Cocktail Desbois
  • Comtesse du Clos 6 Comtesse du Clos
  • Coral Sea 7 Coral Sea
  • Cash des Caillons 8 Cash des Caillons
  • Eclat de Gloire 9 Eclat de Gloire
  • Comète Jet 10 Comète Jet
  • Delfino 11 Delfino
  • Bachar 12 Bachar
  • Baronne de Bapre 13 Baronne de Bapre
  • Caly Loulou 14 Caly Loulou
  • Viking d'Hermès 15 Viking d'Hermès
  • Baby Lou Max 16 Baby Lou Max

Quinté du jeudi 19/09 : Baron du Bourg a la pointure

Le quinté de ce jeudi 17 septembre se déroule sur l’hippodrome de Vincennes. Le Prix Bernard Le Quellec réunit seize chevaux d’âge sur les 2700 mètres de la grande piste. Au top actuellement, Baron du Bourg (n°12 – J.G Van Eeckhaute) reste sur de belles sorties et trouve un lot dans ses cordes ce jeudi. Il ne devrait pas décevoir, d’autant que sa forme le matin est toujours d’actualité.

Malgré une faute en partant, Baron du Bourg (n°12 - J.G Van Eeekchaute) vient de se distinguer en concluant 2e de l'excellent Classic Connection, à Alençon. Auparavant, il s'était illustré le 21 août dernier, lors du succès d'Alinéa en concluant 6e à cette occasion, dans un lot bien composé. Il terminait notamment sur la même ligne que Balzac de l'Iton qui, depuis, a remporté un quinté avec la manière. Le lot n'a rien d'exceptionnel dans ce Prix Bernard Le Quellec et, s'il peut bénéficier d'un bon parcours caché, il ne devrait pas sortir des cinq premiers. Alinéa (n°13 - Ch-J Bigeon) est toujours aussi difficile à cerner. Magistral lauréat à Vincennes le 21 août dernier, en allant de l'avant et en devançant Calou Renardière (qui s'est encore mis en valeur par la suite) il est retombé dans ses travers en dernier lieu, en se montrant de nouveau fautif. Bien luné, il est toutefois capable de prendre le train à son compte et de rallier le poteau en tête. Ce sera de nouveau tout ou rien, car en valeur pure il est au-dessus de la mêlée.

Digne et Droit (n°7 - E. Raffin) est irréprochable actuellement. Le cheval fait toutes ses courses et il a déjà brillé à Vincennes. En dernier lieu, sur les 2850 mètres de la grande piste, le lot était notamment plus relevé avec la victoire de Violetto Jet. Capable d'aller de l'avant ou d'attendre, il a pour lui d'être maniable et sûr en course. C'est une base toute indiquée. Au plafond des gains, on retrouve Carlo de Carsi (n°16 - F. Nivard). Désormais entraîné par Philippe Billard, il ne faut pas le condamner sur ses deux récents échecs. Le 12 juillet dernier, on se souvient qu'il s'était plaisamment imposé à Cagnes en devançant des chevaux qui « avancent ». Ici, il sera pieds nus, ce qui ne lui est plus arrivé depuis un certain temps. Associé à Franck Nivard, ce cheval doué peut refaire parler de lui à Vincennes. Andrea Guzzinati effectue le déplacement avec des ambitions, avec Showmar (n°9 - A. Guzzinati). Le cheval sera déferré des antérieurs et c'est ainsi qu'il est le mieux. En dernier lieu, en Italie, il affrontait de bons éléments et il n'a pas à rougir de sa performance. A Enghien, le 10 juillet il s'était également bien comporté en fournissant un beau dernier kilomètre. Même si Vincennes et sa montée n'est certainement pas le parcours où il a ses meilleures références, il y avait tout de même conclu 5e d'un évènement mieux composé le 24 janvier.

Brasil de Bailly (n°11 - G. Gelormini) traverse actuellement une belle période de forme. Il a repris du moral lors du meeting de Divonne et se présente en pleine possession de ses moyens. Le 21 février dernier à Vincennes, il avait terminé 4e du classique Valokaja Hindo, dans un quinté disputé sur la Grande piste. Si Gabriele Gelormini arrive à bien le préserver pendant le parcours, alors il sera capable de se mettre en valeur. Enfin, Il ne faut pas condamner hâtivement Cyriel d'Atom (n°6 - M. Abrivard). Lors de sa dernière sortie, le lot était trop relevé pour lui dans le Tour Européen. Auparavant, il ne déméritait pas en étant 3e de Beau Gamin. Il a des références sur le tracé qui nous intéresse. Le départ n'est certes pas son point fort, mais Matthieu Abrivard sait se montrer patient en course. S'il arrive à se faire ramener en prenant les bons dos, le fils d'Otello Pierji devrait finir à toute allure.

Conseil de jeu :

Simple G/P 12

 

Damien Bazerque, 17/09/2019 13:40:00
Voir les partants