PROCHAINS DÉPARTS

  • Trot monté R1C8 . Prix de Pontivy
    51 000 €
    18h10 - 8 partants
  • Obstacle R5C6 . Grand Steeple Chase...
    65 000 €
    18h25 - 9 partants
  • Plat R5C7 . Prix Oxygène Radio...
    14 000 €
    18h55 - 11 partants
  • Plat R5C8 . Prix Vinyle d'Co-...
    12 000 €
    19h25 - 6 partants

Quinté du vendredi 13/09 : Duc de Christal est prêt sans ses fers !

Le quinté de ce vendredi 13 septembre se déroule en nocturne sur l’hippodrome de Vincennes. Après le forfait du numéro 9. Dauphin du Maxfran, le Prix Ophélia ne réunit plus que 15 chevaux d’âge sur les 2850 mètres de la petite piste, avec deux échelons de départ. Il est toujours préférable de partir devant sur ce parcours, ainsi nous choisissons de faire un focus sur la candidature de Duc de Christal (n°6 – Y. Lebourgeois) qui va retrouver Yoann Lebourgeois pour l’occasion.

Lors de sa dernière sortie, à Graignes, Duc de Christal (n°6 - Y. Lebourgeois) effectuait une petite rentrée et il a couru sagement. Cela ne l'a pas empêché de terminer dans une plaisante action, en retrait. Ici, il sera pieds nus et son mentor fait de nouveau appel à Yoann Lebourgeois. Ce dernier l'avait d'ailleurs mené au succès à Amiens et avait conclu 2e juste avant aux Andelys. Le pensionnaire de Grégoire Houel sera ici pieds nus ce qui n'arrive pas si souvent mais qui au vu de son succès acquis à Vincennes en fin d'année l'améliore (12''4 sur 2100 m GP). Capable aussi bien d'attendre que de prendre les commandes, il a des lignes récentes intéressantes (3e Crack Money en mai) et semble en mesure de lutter pour la gagne. Néanmoins, pour l'emporter il faudra venir à bout de Django du Bocage (n°14 - E. Raffin). Ce fils de Real de Lou semble actuellement irrésistible. Il reste sur deux plaisants et nets succès acquis dans des lots mieux composés. Dernièrement il s'imposait justement avec Eric Raffin qui était vraiment satisfait de son comportement. Bien entendu, il faudra ici rendre les mètres, ce qui n'est jamais évident, mais il semble détenir assez de marge pour faire le tour des autres et se porter aux commandes. Si tel est le cas et qu'il ne s'est pas trop fait contrer (laissant ainsi des ressources en chemin), il sera alors difficile d'aller le rechercher.

Diablo de Caponet (n°2 - A. Abrivard) semble également dans d'excellentes dispositions actuellement. Le cheval reste ainsi sur 5 succès lors de ses 6 dernières tentatives (avec une 2e place). Lui en revanche, a plutôt besoin d'un parcours caché, mais Alexandre Abrivard le connaît désormais parfaitement bien. Le lot était bien composé dernièrement, il semblerait qu'il détienne ici au papier une des 3 premières chances de la course. S'il y a explication devant, il pourrait le mettre à profit et l'emporter. En valeur pure, Don Williams (n°5 - E. Allard) détiendrait une première chance dans ce lot. Il s'agit de l'un des cadets de la course et il avait pris une belle 2e place à Vincennes face aux 6 ans en juin, dans un bon chrono (13''4 2850 m GP) et en devançant Druss de Guez qui depuis a gagné 3 fois. Seulement cela fait quatre fois qu'il se montre fautif et il va devoir rassurer ce vendredi pour espérer s'illustrer. Surtout que la petite piste sera tout sauf un avantage pour lui.

Lors de sa dernière sortie, à Craon, Crack des Landes (n°10 - S. Hardy) s'est retrouvé trop loin et n'a pas été en mesure de s'illustrer. Auparavant, il avait enchaîné les bonnes sorties et il se montrait régulier. Il a déjà bien fait à Vincennes et il semble en mesure de prendre une part active à l'arrivée. Bien engagé, Délice Angevin (n°11 - A. Dabouis) semblait avoir course gagnée au moment de sa faute le dernier coup à Craon. Il faut donc impérativement le racheter. Le cheval est en forme et il retrouve Antoine Dabouis qui le connaît et l'exploite parfaitement. A Royan, le 4/08, il terminait notamment 4e du bon Duel du Gers. S'il lui sera difficile de lutter pour le succès, sage et appliqué il a les moyens de prendre une place. Enfin, il ne faut pas enterrer prématurément le moins riche du lot : Boxeur des Baux (n°1 - F. Desmigneux). Le cheval reste sur un plaisant et net succès à Bernay. Cet été, il s'était classé 2e à ce niveau, derrière Copain du Cèdre qui a des moyens. Le 6 juillet, à Amiens, il terminait 3e de Duc de Christal, mais il avait bien conclu. Il sera pieds nus ce vendredi et s'il peut avoir les bons dos, il est capable d'étonner, au vu de sa forme actuelle.

Conseil de jeu :

couplé G/P 2-6-14

 

La rédaction, 12/09/2019 15:30:00
Voir les partants